La Technologie NDC au cœur du voyage

by | Aug 24, 2020 | Air transport, Technologie, Travel

L’industrie du transport aérien fait partie des secteurs qui connaissent les plus grandes mutations liées au développement technologique. Les compagnies aériennes se basent la plupart du temps sur les GDS (Global Distribution System) ou CRS (Computer Reservation System). Ces systèmes de réservation sont des concentrateurs d’offres et des intermédiaires. Ces logiciels regroupent des prestataires tels que les chaînes d’hôtels, les sociétés de location de voitures, les voyagistes, les compagnies ferroviaires et les agences de voyages. En même temps, ces GDS permettent aux différents intermédiaires (tour-opérateurs, les agences de voyages, les hôtels, les compagnies ferroviaires et les firmes de location de voitures) de vendre ou de revendre des services liés au voyage. 

SOMMAIRE

  1. IATA révolutionne la chaîne du voyage via la norme NDC
  2. L’intéret de recourir au NDC
  3. Les trois niveaux de certifications d’IATA
  4. Les avantages offerts par cette technologie
  5. La nouvelle configuration de la chaîne du voyage
    1. Les compagnies aériennes
    2. Les agrégateurs ou intermédiaires
    3. Les agences de voyages et les Travel Management Companies
    4. Le client

1. IATA révolutionne la chaîne du voyage via la norme NDC

À l’heure où le numérique dicte sa loi sur tous les secteurs d’activité, les acteurs du transport aérien sont obligés de moderniser leurs offres pour répondre aux besoins des clients et partenaires. En particulier, voulant se conformer aux standards techniques et technologiques, IATA (International Air Transport Association) en partenariat avec les compagnies aériennes, a développé la norme NDC (New Distribution Capability). De surcroît, elle se base sur la transmission de données standards XML (Extensible Markup Language) pour permettre de connecter les compagnies aériennes, les agences de voyages et les fournisseurs de technologies liées aux voyages afin d’avoir des contenus plus enrichis via des API standards (Application Programming Interface ).

2. L’intérêt de recourir au NDC

Cette technologie offre aux compagnies aériennes la possibilité de révolutionner la manière dont elles vendent leurs produits et services aux clients. Elle a pour objectif majeur de proposer un ensemble de produits hétérogènes qui vont répondre à l’ensemble des besoins du client lors de son voyage. Ainsi, via une plateforme NDC, le client a accès à une offre packagée regroupant le billet d’avion, le supplément bagage, le repas végétarien, la demande de chaise roulante, la connexion Wifi, la réservation de siège, la priorité à l’embarquement, le surclassement, etc. Grâce à cette transmission de données XML, Les GDS (Amadeus, Sabre, GALILEO et Worldspan ) ne seront plus chargés de construire et d’agréger les offres, mais ils seront obligés de les distribuer via de nombreux partenaires informatiques.

3. IATA a mis en place trois niveaux de certifications :

  • Tout d’abord, pour le premier niveau, la compagnie peut vendre des services auxiliaires au format XML. 
  • Deuxièmement, le niveau 2 est fait pour permettre à un fournisseur de services aériens d’émettre directement son offre grâce à une interface de programmation ou API. Le dernier niveau qui est le plus important concerne la diffusion et la commercialisation de l’offre via une interface API. 
  • En dernier lieu, les compagnies qui ont la certification de niveau 3 pourront facilement contrôler les réservations grâce à un management des services de réservation, de paiement et d’émission de billets d’avion.

4. Les avantages offerts par cette technologie

Révolutionnant le monde des voyages, la technologie NDC offre plusieurs avantages aux différents acteurs de la chaîne. Elle permet :

  • D’abord, de faciliter les échanges de données électroniques entre une compagnie aérienne, un agrégateur, un agent de voyages et les consommateurs ; 
  • Ensuite, d’aider les compagnies aériennes à fournir un contenu très riche et plus large qui peut être vendu par les agences de voyages ;
  • Enfin, d’adopter de nouveaux standards à travers des outils de management des voyages qui permettent aux compagnies de vendre une gamme de leurs offres à tout moment et avec n’importe quel revendeur. Cette reconfiguration de la chaîne de production et de consommation met le client au-devant des préoccupations et lui permet de choisir l’offre qui lui convient.

5. La nouvelle configuration de la chaîne du voyage

5.1 Les compagnies aériennes

D’abord, il faut connaître les différents acteurs qui interviennent dans la chaîne de production. En première ligne, il est noté la présence des compagnies aériennes qui sont les fournisseuses de produits et services. Elles créent l’offre et les mettent sur le marché à travers leurs canaux de distribution. La technologie NDC leur permet d’avoir la facilité de bien contrôler de bout en bout leurs offres. Dans ce cadre, elles peuvent mettre à la disposition des clients un produit packagé. Ainsi, la NDC permet aux compagnies aériennes de pouvoir détailler leurs offres de bout en bout. Enfin, à travers les plateformes NDC des compagnies aériennes, le client a la possibilité de bien personnaliser sa demande. L’innovation et la différentiation sont au cœur de cette avancée technologique qui révolutionne la chaîne de distribution des voyages.

5.2 Les agrégateurs ou intermédiaires

Ils actualisent les données fournies par les compagnies aériennes pour les mettre sur le marché. À l’opposé des GDS, les agrégateurs transmettent les données de shopping et de commande à l’environnement de la compagnie. Par exemple, l’intermédiaire dans ce nouveau système de distribution est un agrégateur. Il contrôle la transmission de données entre la compagnie et l’agent de voyage. Un agrégateur est chargé d’envoyer une demande à une compagnie spécifique qui traite l’information. Après avoir reçu une réponse, l’agrégateur se charge de transférer les données à l’agence de voyages. Il a la pleine possibilité d’accéder aux gammes de produits et services offerts par une compagnie aérienne. Et en même temps aux tarifs promotionnels. En résumé, l’agrégateur a un accès direct aux informations relatives à l’offre et à sa tarification.  

5.3 Les agences de voyages et les Travel Management Companies

À leur tour, les agences de voyages en partenariat avec les TMCs (Travel Management Companies) et les clients corporate fondent leurs politiques de vente sur la technologie NDC. Ce système de distribution leur permet d’offrir un package global. Bien avant cette technologie, les agences de voyages se tournaient sur les GDS (Amadeus, Galileo, Sabre, Worldspan). Ces entreprises du voyage se basaient sur ces logiciels pour revendre les offres mises en place par les compagnies aériennes. Actuellement, elles s’appuient sur la technologie NDC afin d’avoir un contenu hétérogène capable de satisfaire les multiples besoins des passagers. Conjointement, cette hétérogénéité de l’offre permet aux différents types de clients de pouvoir personnaliser leurs demandes. En somme, la NDC permet aussi aux professionnels du voyage d’avoir une vue d’ensemble des prix de toute l’offre incluse.

5.4 Le client

Dans cette nouvelle chaîne de production, le client occupe les préoccupations des trois autres acteurs. L’intérêt du NDC pour les voyageurs est qu’elle leur facilite la tâche de bien faire leur choix avec plus de largesse à comparer les prix et à voir les options disponibles entre compagnies aériennes. En deuxième position, le client gagne plus de temps. Le consommateur se trouve dans une situation où il dépense moins par rapport aux produits des GDS qui sont éparpillés. En dernier lieu, le client peut contrôler l’ensemble des dépenses liées à son voyage par rapport à son budget. 

Finalement, nous pouvons dire que la technologie NDC apporte de l’efficacité et de la transparence. Elle offre aussi de la diversité dans la chaîne de production, de distribution et de consommation . L’environnement IT des compagnies aériennes doit être modifié pour faciliter la mise en place d’une offre particulière et hétérogène. La NDC a pour avantage de permettre aux compagnies aériennes de développer au sein de leur PSS (Passenger Service System) en plus, un système de gestion des offres et des commandes. Les compagnies qui implémentent cette technologie auront la possibilité de créer une offre solide et de la traiter jusqu’à la consommation du billet par le passager. 

Qu’attendez-vous pour l’implémenter ?

0 Comments

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Abonnez-vous à notre newsletter

Subscribe to our newsletter

Join our mailing list to receive the latest news and updates from our team

Vous vous êtes enregistré avec succès!

Share This